CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actions > Paroles de militant(e)s : Un militant gonflé à bloc

14/03/2016 • Jean-Christophe Laourde

Un militant gonflé à bloc

Fin connaisseur du groupe Michelin après avoir été commercial, prévisionniste et Program manager distribution, Jean-Christophe Laourde (41 ans) y a parallèlement conquis ses galons syndicaux jusqu’à être nommé cette année délégué syndical central CFE-CGC. 


Quatre ans après avoir brigué et obtenu, en 2012, son premier mandat syndical en qualité de délégué du personnel, c’est peu dire que Jean-Christophe Laourde, fan de rugby et supporter de l’ASM Clermont Auvergne, a brillamment transformé l’essai de son engagement pour la CFE-CGC Michelin"Je me suis progressivement piqué au jeu, tout en veillant à préserver un bon équilibre entre mon travail de salarié, l’exercice de mes mandats et ma vie personnelle", explique ce fringant quadra, marié et père de deux petites filles. 

Devenu adhérent en 2011, Jean-Christophe est donc élu délégué du personnel un an plus tard – "un acte fondateur avec les premières distributions de tracts auprès des collègues" aime-t-il à rappeler - avant de devenir membre du CHSCT dont il prend le secrétariat en 2014. La même année, il se voit proposer le poste de délégué syndical pour prendre part à un plan de sauvegarde pour l’emploi annoncé par l’entreprise concernant le périmètre de la logistique. "La négociation s’est bien passée dans un contexte plutôt favorable d’ouverture de la direction vers un dialogue social moderne et utile, ce malgré les inerties et les points de blocages inhérents à une multinationale telle que Michelin." 

Une section en plein développement 

La dernière étape est franchie le 1er janvier dernier, Jean-Christophe étant intronisé délégué syndical central (DSC), succédant à un de ses mentors, Denis Paccard. Un motif de fierté doublé d’une vraie responsabilité pour celui qui se définit comme "un chef d’orchestre et un animateur d’équipes au soutien des militants et des adhérents". Surtout à quelques mois d’élections professionnelles dans l’entreprise où la CFE-CGC souhaitera conforter ses excellents résultats de 2012 (21,42 % de représentativité globale et 67 % sur le collège cadres), une performance de choix pour une jeune section créée en 2003 afin de représenter les techniciens, agents de maîtrise et cadres, lesquels pèsent désormais plus de la moitié des 11 000 salariés basés à Clermont-Ferrand, siège mondial et berceau historique de la marque au célèbre Bibendum.  

Entré en 1998 chez Michelin à 23 ans après une école de commerce et quelques premières expériences (Amora et Royal Canin), Jean-Christophe Laourde, passionné de sports mécaniques, connaît quasiment tous les rouages de la firme auvergnate et de l’industrie pneumatique. Recruté comme commercial à l’issue d’une formation pointue de cinq mois conformément à la culture maison, il débute en Corrèze et dans le Cantal avant d’être muté pendant quatre ans en Alsace comme commercial produits tourisme camionnette pour les diverses marques du groupe. En quête d’un nouveau challenge, il se fixera ensuite à Clermont - où il réside - en intégrant d’abord la supply chain au poste de prévisionniste pour l’Europe puis en collaborant au service de l’approche distribution (négociants, pure players et grossistes spécialisés), poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination comme DSC. 

De nombreux chantiers à mener 

Outre l’échéance des élections professionnelles, les chantiers à mener - mise en place d’accords de compétitivité sur plusieurs sites, négociation d’un accord sur la charge de travail des cadres autonomes, développement de la section, modernisation des outils de communication - ne manquent pas à un poste de DSC qui, en vertu de l’accord de relation sociale en vigueur chez Michelin, prévoit un mandat exercé à plein temps. Son crédo : "Expliquer nos missions, nos services et les actions menées avec un impact concret sur la vie des salariés". 

La CFE-CGC et Jean-Christophe Laourde seront évidemment à la manoeuvre alors que des projets de réorganisation pourraient amener le groupe Michelin à annoncer des réductions d’effectifs. "Le président (ndlr : Jean-Dominique Senard) s’est engagé à éviter toute « souffrance sociale ». Nous verrons."

BIO EXPRESS 
1975 : 
naissance à Paris 
1998 : 
entre dans le groupe Michelin
2011 : 
adhésion à la CFE-CGC
2012 : 
élu délégué du personnel 
2014 : 
devient délégué syndical et secrétaire du CHSCT
2016 : 
nommé délégué syndical central (DSC)

Michelin, un géant mondial du pneumatique
Créé en 1889 par les frères André et Édouard Michelin, le groupe basé à Clermont-Ferrand est le numéro 2 mondial du pneumatique derrière le japonais Bridgestone. 
- 112 300 salariés dans le monde dont 21 000 en France
- Une présence commerciale dans 170 pays
- 19,533 milliards d'euros
 de CA (2014)
13,7 % de parts de marchés dans le monde
- 2003 : création de la section CFE-CGC Michelin

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.