CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actualité > Économie - Fiscalité : Filière nucléaire : l’Etat a la clef !

06/07/2015 • Économie - Fiscalité

Filière nucléaire : l’Etat a la clef !

Un mois après l’annonce des orientations retenues par le Président de la République, la CFE-CGC vient de rencontrer le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie. Elle lui a rappelé que c’est l’Etat qui détenait la clef de l’avenir de la filière nucléaire.

 

 

En cette année 2015 que conclura la COP21, le consensus autour de l’urgence à décarboner nos économies ne cesse de se renforcer. Dans ce contexte, la CFE-CGC réaffirme son attachement à l’atout dont dispose la France : la filière nucléaire, essentielle à la production d'énergie décarbonée mais aussi à l’indépendance, la compétitivité et la sécurité énergétiques du pays.

 

La CFE-CGC a donc accueilli favorablement la volonté exprimée début juin par le Chef de l’Etat de refonder la filière nucléaire, de renforcer les liens entre EDF et AREVA et de voir l’Etat prendre ses responsabilités en recapitalisant AREVA.

 

Pour autant, la CFE-CGC attend de voir les décisions concrètes pour en apprécier la pertinence industrielle, sociale et économique. Elle vient donc de rappeler au Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie sa conviction que l’Etat détient la clef de cette refondation :

 

  • C’est par une politique énergétique pragmatique, soutenable et responsable en matière industrielle que l’Etat donnera à la filière nucléaire la visibilité dont elle a besoin. De la volonté politique traduite par la programmation pluriannuelle de l’énergie découleront la trajectoire du mix de production électrique et les perspectives industrielles du grand carénage et du renouvellement du parc nucléaire français. La crédibilité et les perspectives internationales de la filière nucléaire dépendent elles-aussi du soutien sans faille de l’Etat.

 

  • C’est l’Etat qui a la main pour créer les conditions d’une politique industrielle digne de ce nom en matière nucléaire, reposant sur une stratégie de filière structurée. C’est également lui qui peut adapter la politique tarifaire aux investissements sur le parc nucléaire français.

 

  • L’Etat doit pleinement assumer ses responsabilités d’actionnaire et ses défaillances de gouvernance, en n’oubliant pas le racket qu’il a organisé sur la filière nucléaire pendant 10 ans via sa boulimie de dividendes. Il doit recapitaliser AREVA et écouter la Cour des Comptes en adaptant sa politique de dividendes aux fondamentaux de l’industrie nucléaire. C’est à ce prix que l’Etat participera réellement à la refondation de la filière.

 

  • Il doit s’assurer que le dialogue social est irréprochable et respectueux des femmes et des hommes d’AREVA et d’EDF afin de préserver les compétences nécessaires à la filière nucléaire française. Il doit enfin éviter la solution de facilité consistant à obliger EDF à arbitrer ses actifs et investissements industriels pour financer l’acquisition d’AREVA NP.

 

Gageons que la refondation de la filière nucléaire permettra de redécouvrir un Etat stratège et responsable qui saura « retrouver l’esprit industriel du capitalisme » cher au Ministre de l’Economie ! 

 

Dossier suivi par :    Alexandre Grillat, Secrétaire National - Développement Durable, Energies, RSE et Logement

Tél. : 06 85 02 71 20 -  E-mail : alexandre.grillat@cfecgc.fr

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.