CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actualité > Gouvernement d'entreprise : Esprit coopératif, participation des salariés… Monsieur le Min...

03/09/2014 • Gouvernement d'entreprise

Esprit coopératif, participation des salariés… Monsieur le Ministre, chiche !

En réservant sa première visite officielle à une SCOP, le ministre de l’Économie a vanté l’esprit coopératif et défendu une meilleure participation des salariés dans les entreprises. La CFE-CGC salue le lancement d’un débat autour de positions qu’elle défend depuis plusieurs mois. Elle demande au ministre maintenant de passer du discours aux actes.

Lors de son premier déplacement depuis sa nomination, le ministre de l’Économie a visité l’une des plus importantes SCOP de France. En vantant « la participation de tous au capital, aux décisions comme un des moyens de réussir », il n’a pas hésité à faire la promotion de l’esprit coopératif. En affichant sa volonté « d’améliorer la participation des salariés dans les entreprises », gage « d’efficacité, de compétitivité et de justice », il n’a pas non plus hésité à rappeler « l’idée qu’il se fait de l’entreprise » : une « collectivité humaine ».

La CFE-CGC salue des propos ministériels qui mettent dans le débat public les positions qu’elle défend inlassablement depuis de nombreuses années comme les propositions qu’elle a faites dans le cadre du pacte de responsabilité.

Préparer l’avenir du pays et créer des emplois durables, c’est la priorité de la CFE-CGC. Cela suppose d’inventer l’entreprise du 21ème siècle et de faire évoluer la gouvernance d’entreprise, loin du modèle d’entreprise basée sur la création de valeur actionnariale qui conduit aux excès de la financiarisation des entreprises et à privilégier les dividendes à l’investissement. La CFE-CGC défend au contraire la priorité donnée à l’investissement productif et dans le capital humain, l’innovation sociale et managériale, un réel dialogue économique et social et un meilleur partage des richesses.

La CFE-CGC demande donc au gouvernement d’aller plus loin dans la présence des salariés au sein des conseils d’administration des entreprises, comme le fit Louis Gallois en  2012 et comme le propose désormais France Stratégie. Après avoir soutenu la loi sur l’économie sociale et solidaire, la CFE-CGC propose de davantage s’inspirer du modèle coopératif et du mutualisme pour créer un modèle d’entreprise durable, basé sur une gouvernance plus responsable et un lien refondé avec les salariés, modèle particulièrement adapté aux entreprises gérant des infrastructures ou des services publics.

Ces convictions, la CFE-CGC les a portées lors de la dernière conférence sociale. Elles sont au cœur de la lettre ouverte qu’elle a adressée fin juin au président de la République. Elle compte bien les présenter au ministre de l’Économie pour qu’il passe maintenant du discours aux actes !

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.