CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actualité > Protection sociale : Financement du FIPHFP : trop c'est trop

07/09/2016 • Protection sociale

Financement du FIPHFP : trop c'est trop

Nous venons de prendre connaissance des déclarations de Madame la ministre de l'Education Nationale devant les présidents d'universités.

A cette occasion, la ministre a annoncé que le financement de la sécurisation des universités serait assuré par une exonération du versement de la cotisation au FIPHFP (fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) pour l'année 2016.

Représentant un coût de 30 millions d'euros pour cette institution qui a en charge l'amélioration de l'accès à l'emploi des personnes handicapées, cette mesure, si elle se confirme, viendrait porter un coup préjudiciable au FIPHFP et donc par conséquent à l'emploi des personnes en situation de handicap dans les trois versants de la fonction publique.

La politique d'emploi en faveur des personnes en situation de handicap ne peut en aucune façon être la variable d'ajustement des autres politiques publiques.

Nous demandons aux autorités de tutelle du FIPHFP une clarification immédiate mais surtout l'annulation de cette ponction de 30 millions d'euros alors que le FIPHFP tout comme l'AGEFIPH subissent déjà des ponctions de trois fois 29 millions d'euros sur chaque fonds et pour trois ans pour le financement des contrats aidés.

Relations Presse et institutionnelles - Pierre Jan 
Tél. : 01 55 30 12 92 et 06 32 05 69 02 / pierre.jan@cfecgc.fr

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.