CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actualité > Toutes les actualités : Entreprises : l’index de l’égalité femmes-hommes au révéla...

05/03/2019 • Toutes les actualités

Entreprises : l’index de l’égalité femmes-hommes au révélateur

Les entreprises de plus de 1 000 salariés commencent à publier leur index de l’égalité femmes-hommes, un nouvel outil mis en place en janvier dernier devant permettre de réduire les inégalités salariales sous peine de pénalités financières. Une démarche à laquelle s'associent fortement la CFE-CGC et ses militants.


Conformément à la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » promulguée en septembre 2018, l’index de l’égalité femmes-hommes est entré en vigueur le 1er janvier dernier. Fruit d’une concertation avec les partenaires sociaux, cet outil vise à réduire les inégalités professionnelles en entreprise, notamment en matière d’égalité salariale sachant qu’à poste égal, les salaires des femmes restent aujourd’hui en moyenne inférieurs de 9 % à ceux des hommes.

Depuis le 1er mars, les grandes entreprises (plus de 1 000 salariés) ont commencé à publier leur index de l’égalité femmes-hommes. Cette obligation de publication concernera également les entreprises d’au moins 250 salariés à compter du 1er septembre 2019, puis celles d’au moins 50 salariés à partir du 1er mars 2020.

  • Des pénalités financières en cas de manquements

Chaque année avant le 1er mars, les entreprises devront donc communiquer (y compris auprès de leur comité social et économique, la nouvelle instance unique de représentation du personnel) la note globale de l’index de l’égalité femmes-hommes. Celle-ci est calculée en fonction de plusieurs indicateurs : écarts de rémunération, augmentations individuelles et primes, promotions, augmentations au retour de congés maternité, présence de femmes dans les dix plus hautes rémunérations de l’entreprise etc. En-deçà d’une note globale de 75 sur 100, les entreprises disposeront de trois ans pour remédier à la situation, sous peine d’une pénalité financière pouvant aller jusqu’à 1 % de la masse salariale.

  • La CFE-CGC et ses militants mobilisés

« Pour la CFE-CGC, la publication de cet index doit entraîner une course vertueuse des entreprises vers la plus haute note possible, explique Éric Freyburger, délégué national confédéralC’est à cette condition que les progrès seront significatifs. La CFE-CGC s’est fortement investie dans la concertation qui a conduit à ce nouvel index dont chacun doit désormais s’emparer. Les entreprises qui ont joué le jeu le reconnaissent : une vraie mixité des équipes, une vraie équité de traitement et de rémunération créent plus d’engagement des collaborateurs, et plus de richesses pour l’entreprise. Nous comptons donc sur l’implication de nos adhérents et militants sur le terrain, dans les entreprises. Ensemble, faisons avancer l’égalité femmes-hommes ! »

Mathieu Bahuet

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.