CFE - CGC

Retour à l'accueil

> Actualité > Toutes les actualités : Intelligence artificielle : les robots ne pourront pas tout faire ...

20/12/2017 • Toutes les actualités

Intelligence artificielle : les robots ne pourront pas tout faire !

L’intelligence artificielle va tout à la fois détruire et créer des millions d’emplois, font valoir plusieurs études. Révolution numérique oblige, 85 % des métiers de demain n’existent pas aujourd’hui. En pointe sur ces sujets, la CFE-CGC poursuit son cycle de conférences pour s'adapter aux grands défis posés par l'IA. 


Le chiffre donne le vertige : sous l’effet de la numérisation, de la robotisation et de l’intelligence artificielle, 85 % des emplois du marché du travail en 2030 n’existent pas encore ! Ce chiffre est une des principales conclusions de l’étude menée par le think tank californien l’Institut du Futur et Dell, le constructeur d’ordinateurs. Les auteurs soulignent combien le développement exponentiel de la transition numérique va certes provoquer la disparition de millions d’emplois actuels mais en créer tout autant de nouveaux. Jusqu’à 21 millions, prédit une étude de la firme américaine Cognizant Technology Solutions Corp.

Cette révolution en cours du monde du travail n’est pas sans générer des incertitudes. Un sondage réalisé par Dell auprès de 4 000 décideurs révèle notamment que "près de la moitié d'entre eux ne sait pas à quoi ressemblera leur industrie d'ici trois ans", 45 % craignant que leur activité devienne « obsolète d'ici trois à cinq ans ».

  • Le nécessaire développement des compétences et de la mobilité

Face à ce mouvement irréversible, le travailleur de demain va devoir s’adapter et se doter d’un nouveau socle de compétences. L'étude affirme ainsi qu'à l'avenir, "la capacité à acquérir un nouveau savoir vaudra plus que le savoir déjà appris". Le management de l’intelligence artificielle en fait partie : les auteurs rappellent en effet que les robots ne pourront pas tout faire et que les nouvelles technologies toujours plus poussées devront être supervisées et encadrées par l’humain.

Autre adaptation nécessaire pour les travailleurs de demain : être plus mobiles. Selon le Bureau du travail américain, les étudiants d'aujourd'hui seront passés par 8 à 10 emplois à l'âge de 38 ans !

  • La CFE-CGC en pointe sur l’intelligence artificielle

Attentive et pro-active sur le sujet, la CFE-CGC a lancé en mars dernier un passionnant cycle de conférences sur les impacts de l’intelligence artificielle. Les défis posés par la robotisation, l’automatisation des tâches et la révolution numériques sont immenses, rappelle Alain Giffard, secrétaire général confédéral : « L’IA est un phénomène sociétal, social et économique qui fait irruption partout à une vitesse vertigineuse dans le secteur bancaire, l’industrie, le droit, la santé et bien d’autres. Elle a déjà et aura une influence majeure sur de nombreux métiers, l’organisation du travail, le management et le quotidien des populations de l’encadrement. D’où l’impérieuse nécessité de mettre en place des filets de sécurité et d’investir massivement dans la formation puisque le progrès technique exige toujours plus d’expertises et de compétences. »

  • La CFE-CGC poursuit son cycle de conférences 

Après un premier débat introductif le 30 mars dernier sur « les vrais enjeux liés à l’intelligence artificielle » (dont un focus spécifique sur ses impacts dans le secteur bancaire), la CFE-CGC a organisé deux autres débats réunissant des experts de haut niveau en juin (« IA : l’éthique, à la croisée des RH et du Big Data ») puis en septembre (« IA et robotique dans l’industrie »). La prochaine table ronde, consacrée à l’impact de l’IA sur le secteur de la santé, se tiendra en février prochain.

Mathieu Bahuet

Comment se connecterInscription

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. J'accepte En savoir plus

Informations sur les cookies

En utilisant le site cfecgc.org, vous consentez à l'utilisation des cookies.

Pour tout savoir sur les cookies, vos traces, vos droits, cliquez ici :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/

La CNIL définit le cookie comme une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site que vous visitez. Certains cookies nécessitent un consentement préalable. En savoir plus :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Les menus d’options internet de votre navigateur doivent vous permettre de désactiver facilement les cookies. Les conseils de la CNIL pour bloquer les cookies:

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/conseils-aux-internautes/

Nous utilisons des cookies pour permettre le partage de nos contenus, pour réaliser des mesures d’audience qualitatives et quantitatives et pour améliorer les services du site. Les cookies permettent le bon fonctionnement de nombreuses fonctionnalités sur le site, et améliorent l'expérience de navigation sur le site.