Qui sommes-nous ?

La Confédération Française de l'Encadrement CGC est composée de fédérations et de syndicats professionnels. Elle est représentée au niveau de l'entreprise par la section syndicale, conformément à la loi du 27 décembre 1968.

La section syndicale fait partie d'un syndicat professionnel déterminé en fonction de sa branche d'activité (par exemple : la métallurgie, la chimie, la banque...). C'est au syndicat qu'il appartient de rendre effective l'adhésion, de remettre la carte syndicale, d'encaisser la cotisation et d'apporter informations et conseils, sur tous les problèmes de la branche professionnelle.

La confédération regroupe :

  • 230 syndicats
  • 27 fédérations
  • 96 unions départementales
  • + 10 000 sections syndicales
  • 18 unions régionales (Dom Tom compris)
  • + 200 unions locales

Quelques grandes dates

1944

Statuts de la Confédération générale des cadres (CGC)

C’est le 15 octobre que des ingénieurs et cadres qui souhaitaient affirmer la spécificité de leur situation dans le monde des salariés 1944 ont déposé les statuts de la Confédération Générale des Cadres.

1947

Création de l'Agirc

Association générale des institutions de retraite complémentaire des cadres (Agirc)  est créé le 14 mars 1947, par la Convention collective nationale de retraite et de prévoyance des cadres.

1966

CFE-CGC

La CFE-CGC est reconnue comme organisation syndicale représentative (présomption irréfragable de représentativité).

1966

Apec

L’Apec (Association pour l’emploi des cadres) est créée sous l’impulsion de la CGC et par des partenaires sociaux, afin d’améliorer le fonctionnement du marché de l’emploi cadre.

1979

Prud'hommes

La loi du 18 janvier 1979 consacre les conseils de prud’hommes comme ayant le monopole en matière de litiges individuels du travail. La CGC obtient la création de la section encadrement.

1981

CFE-CGC

La CGC devient la CFE-CGC (Confédération Française de 1981 l’Encadrement-CGC

2002

Congé de paternité

La CFE-CGC obtient le congé paternité.

2004

Réseau Equilibre

Naissance du «Réseau Équilibre», en faveur de l’égalité professionnelle.

2011

Organisation syndical catégorielle

La CFE-CGC est reconnue organisation syndicale catégorielle (Cass. soc., 28 sept. 2011, n° 10-26.693) : techniciens, agents de maîtrise, ingénieurs, cadres, forces de vente et services publics

2015

Retraites et encadrement

Accord sur les retraites complémentaires et futur accord national interprofessionnel sur l’encadrement.

2017

Assurance chômage

Signature de la nouvelle convention assurance chômage.

2017

Portage salarial

Création d’une convention collective sur le portage salarial.

2017

Encadrement

Avec 19,39 % des voix dans son champ catégoriel de l’encadrement (+7 % par rapport à 2013), la CFE-CGC confirme sa montée en puissance et consolide sa représentativité au niveau national interprofessionnel.

l'histoire du syndicalisme et de la cfe-cgc

Et la CFE-CGC dans tout ça ?

C'est au 15 octobre 1944 que remonte l'acte de naissance de notre Confédération. À cette date, des ingénieurs et des cadres qui souhaitaient affirmer la spécificité de leur situation dans le monde des salariés, ont déposé les statuts de la confédération Générale des Cadres.

Aujourd'hui, la CFE-CGC s'adresse aux classes moyennes, tout en gardant sa spécificité qui est d'être la voix des techniciens, agents de maîtrise, forces de vente, cadres, ingénieurs et à ceux qui ont vocation à le devenir - c'est-à-dire, à des salariés dont les fonctions comportent responsabilité, initiative et/ou commandement. Ceci pour les secteurs privé, nationalisé, public et pour la Fonction publique.